La moitié des RER A et B supprimés jeudi en raison d'une grève des conducteurs

La CGT a par ailleurs lancé un appel à la mobilisation pour réclamer la relaxe des huit ex-salariés de Goodyear, condamnés en janvier à de la prison ferme.

Près de deux millions de personnes empruntent chaque jour ces deux lignes de RER franciliennes. 
Près de deux millions de personnes empruntent chaque jour ces deux lignes de RER franciliennes.  (PAUL-MARIE GUYON / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La RATP assurera un train sur deux sur les RER A et B, jeudi 4 février, en raison d'un mouvement social des conducteurs. Par ailleurs, le même jour, la CGT a lancé un appel à la mobilisation pour réclamer la relaxe des huit ex-salariés de Goodyear, condamnés en janvier à de la prison ferme, indique la régie, mardi 2 février.

Près de 2 millions de voyageurs concernés

Les lignes de métro, bus et tramway fonctionneront normalement, précise-t-elle dans un communiqué. La SNCF, qui cogère une partie des lignes A et B et les autres lignes RER, a indiqué qu'un préavis avait également été déposé, mais que l'éventuel impact sur le trafic ne serait connu que mercredi.

Sur la ligne B du RER, où transitent quotidiennement près de 900 000 voyageurs, un changement de train sera obligatoire à Gare du Nord, précise la RATP. Sur le RER A, emprunté par 1 million de personnes chaque jour, l'interconnexion est pour le moment maintenue à Nanterre-Préfecture.

La CGT annonce "une grande journée de mobilisation et de grève"

La CGT a appelé jeudi à "une grande journée de mobilisation et de grève" dans toute la France pour soutenir les huit ex-salariés de Goodyear Amiens-Nord, condamnés le 12 janvier à neuf mois de prison ferme - une peine inédite - pour avoir retenu deux cadres pendant 30 heures en 2014. Au-delà du cas Goodyear, la CGT veut faire de jeudi une journée de "protestation contre les atteintes aux libertés syndicales", qui se "multiplient", selon le syndicat.