GM&S : une reprise très incertaine

Pour les salariés de GM&S, l'incertitude se poursuit. Ce mercredi 19 juillet, le tribunal de commerce de Poitiers (Vienne) examinait l'unique offre de reprise. La décision est reportée à lundi prochain.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Réveil difficile pour ces salariés de GM&S ce mercredi matin. Pas question de lâcher leur barrage, alors, ils ont campé à quelques mètres du site de Renault. Toute la nuit de mardi à mercredi, les ouvriers se sont relayés pour empêcher l'accès au site. Les traits sont tirés, les visages fatigués. Tous le savent, leur avenir se joue à 300 kilomètres de là. 

La décision reportée à lundi

Le tribunal de Poitiers (Vienne) examine l'unique offre de reprise déposée par GMD. Les représentants syndicaux ont fait le déplacement. Une reprise très incertaine, car depuis plusieurs jours, les négociations patinent entre le repreneur, le gouvernement et les clients, PSA et Renault. Après sept mois de combat, les salariés commencent à perdre espoir. "C’est un match de tennis et puis nous on est la balle. C'est inadmissible", estime l'un d'eux. Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire se rend ce mercredi après-midi à La Souterraine, là où se trouve l'usine GM&S. Un rendez-vous que la CGT annonce boycotter. Le tribunal de son côté a reporté à lundi sa décision. L'incertitude continue.
Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés de l\'entreprise GM&S, le 12 juillet 2017.
Des salariés de l'entreprise GM&S, le 12 juillet 2017. (PASCAL LACHENAUD / AFP)