GM&S : un salarié sur deux ne sera pas repris

La justice a donné son feu vert au repreneur de l’entreprise GM&S, jeudi 7 septembre. Mais seulement la moitié des salariés sera conservée.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les syndicats ont annoncé la nouvelle aux salariés de GM&S : GMD va reprendre l’usine de la Souterraine, mais 156 salariés seront licenciés. Dominique Baubert, chauffeur-livreur chez GM&S est fataliste : "Maintenant, il va falloir se projeter ailleurs. On va attendre la lettre de licenciement et voir les modalités de départ". La journée a été éprouvante pour les salariés, qui redoutent que ce soit leur dernière.

Des familles dans l’incertitude

Peugeot et Renault ont accepté d’assurer 22 millions d’euros de commande à l’usine, mais avec un effectif de 120 personnes seulement. GM&S était le deuxième employeur de la région. L’incertitude plane désormais sur les familles. "Je le vis mal, je pense à mes enfants, qui sont encore à l’école. Et puis on a toujours la maison à payer", soupire l’épouse de Dominique. Les salariés sauront dans quelques jours s’ils sont conservés ou non.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'équipementier automobile GM&S est menacé de liquidation judiciaire. 
L'équipementier automobile GM&S est menacé de liquidation judiciaire.  (JOEL LE GALL / MAXPPP)