GM&S : expulsé de l'usine PSA à Poissy, des manifestants passent la nuit devant le site de Renault à Flins

Après avoir manifesté mardi devant le site PSA à Poissy, une centaine de salariés de l'équipementier automobile GM&S, placé en liquidation judiciaire, ont passé la nuit de mardi à mercredi à Flins, dans les Yvelines.

L\'usine Renault de Flins, en février 2017. 
L'usine Renault de Flins, en février 2017.  (ERIC PIERMONT / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La centaine de salariés de GM&S, qui s'étaient rendus à l'usine Peugeot de Poissy (Yvelines), d'où ils ont été expulsés par les CRS mardi 5 septembre, se sont rendus devant le site Renault, à Flins. Les manifestants ont passés la nuit de mardi à mercredi près de l'usine dont ils sont tenus à l'écart par les forces de l'ordre, a appris franceinfo. Ils n'ont pas l'intention pour l'instant de rentrer chez eux.

Le tribunal de commerce de Poitiers doit rendre jeudi sa décision sur l'offre de reprise l'équipementier automobile, placé en liquidation judiciaire, par l'emboutisseur GMS. Au total, 120 emplois sur 277 sont en jeu sur le site de la Souterraine, dans la Creuse.

Les salariés de GM&S souhaitent faire pression sur les deux principaux clients de l'équipementier automobile : PSA et Renault. Ils estiment que le plan de reprise n'est pas suffisant. Ils demandent aussi des indemnités supra-légales pour tous les ouvriers licenciés.