Emploi : Nokia annonce la suppression de 600 postes en France

L'entreprise finlandaise Nokia annoncé ce 7 septembre qu'elle comptait supprimer 600 postes en France d'ici 2019. Les salariés dénoncent une trahison.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les salariés de Nokia sont en colère. L'entreprise finlandaise a annoncé la suppression de 600 emplois supplémentaires en France d'ici 2019. A Nozay (Essonne), la journaliste Alexandra Lay s'est entretenue avec des salariés. "Cette annonce passe très mal ici, au moment du rachat d'Alcatel par Nokia, le groupe finlandais s'était engagé à maintenir l'emploi pendant deux ans et à créer 500 postes en recherche et développement", précise-t-elle.

Les salariés trahis

Les syndicats dénoncent une trahison. "Ils estiment que le groupe Nokia n'a pas tenu ces engagements. Ces engagements avaient été pris à l'époque par le PDG du groupe auprès d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie. C'est aujourd'hui un dossier potentiellement sensible pour le président. Bercy n'a d'ailleurs pas tardé à réagir et a annoncé la création d'un comité de suivi des promesses de Nokia. Cette annonce faite ce matin 7 septembre arrive peut-être un peu tard", conclut Alexandra Lay.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un téléphone Nokia, en 2010. 
Un téléphone Nokia, en 2010.  (MARKKU ULANDER / AFP)