Amiens : l'usine Whirlpool délocalisée en Pologne

Le groupe américain Whirlpool annonce la délocalisation de son usine d'Amiens en Pologne. La fermeture sera effective en juin 2018. C'est un nouveau coup dur pour la région.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Leur usine part en Pologne : un coup dur pour les 190 employés du site Whirlpool d'Amiens : "On nous avait promis des choses et en fin de compte on se retrouve dehors" explique une employée. La production de sèche-linges français partira en Pologne dès le 1er juin 2018 où le géant américain de l'électroménager dispose déjà d'une usine. L'une des raisons selon la direction : le coût de la main-d'oeuvre.

7,7 euros de l'heure contre 38 euros en France

En France, une heure de travail coûte 38 euros à une entreprise, alors qu'en Pologne, c'est presque cinq fois moins, presque huit euros de l'heure. Les syndicats sont furieux : pour sauver leur usine, les salariés avaient accepté de faire des efforts : flexibilité du temps de travail ou encore suppression de RTT. Pour Cécile Delpirou, syndicat CFE-CGC Whirlpool, "il n'y avait pas une nécessité à délocaliser vers la Pologne. C'est vraiment du licenciement pour rassurer la bourse. On part à l'est, comme ça on fait croire qu'on fait ce qu'il faut pour garder de l'argent". Whirlpool est loin d'être la seule entreprise à se délocaliser : une usine Philips, des dizaines d'emplois dans l'informatique chez IBM, tous ont choisi l'Europe de l'Est.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine Whirlpool d\'Amiens (Somme) emploie 300 salariés.
L'usine Whirlpool d'Amiens (Somme) emploie 300 salariés. (MAXPPP)