Paris : LVMH veut faire du Jardin d'acclimatation l'un des premiers parcs d'attractions français

À Paris, le Jardin d'acclimatation fait peau neuve. Un chantier de modernisation commence lundi sous la houlette de LVMH pour concurrencer les parcs de loisirs les plus populaires de France. 

Le Jardin d\'acclimatation en 2015. 
Le Jardin d'acclimatation en 2015.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
avatar
Farida Nouar. Edité par Alexandra du BoucheronfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Les poneys, la rivière enchantée, la mini ferme... Les habitués du Jardin d'acclimatation, dans le 16e arrondissement de Paris, en bordure du bois de Boulogne, vont sans doute écarquiller les yeux l'an prochain. Le parc de loisirs se lance, lundi 4 septembre, dans un grand projet de modernisation sous la houlette de LVMH.

A Paris, le Jardin d'acclimatation fait peau neuve sous la houlette de LVMH : le reportage de Farida Nouar (France Bleu Paris)
--'--
--'--

Le groupe de luxe dirigé par Bernard Arnault détient la concession du Jardin d’acclimatation depuis 1984. En 2016, il s'est associé à La Compagnie des Alpes -la société qui gère le Futuroscope et le Parc Astérix, entre autres- pour reprendre cette concession. Il en détient 80% du capital, contre 20% pour La Compagnie des Alpes. "Les deux partenaires financeront à due concurrence de leur engagement financier leur participation aux travaux", indique le Jardin d'acclimatation sur son site internet.

Ces travaux doivent transformer un jardin de 18 hectares qui ronronne en un parc attractif et moderne. C'est en tout cas l'objectif affiché par la direction du Jardin d'acclimatation qui espère ainsi passer de 2 millions de visiteurs aujourd'hui à 3 millions en 2025.

Plutôt Central Park que Disneyland Paris

Si le projet est ambitieux, il n'est pas non plus question de faire venir un grand huit de 50 mètres de haut. Marc-Antoine Jamet, le secrétaire général du groupe de luxe LVMH et président-directeur général du jardin d'acclimatation depuis 2004 est conscient qu'il ne rivalisera pas avec Disneyland Paris, le premier parc français en termes de fréquentation, et veut que son Jardin garde son âme. "On ne boxe pas dans la même catégorie et puis, nous, on est davantage Hyde Park [à Londres] ou Central Park [à New-York]", indique-t-il.

On souhaiterait monter sur le podium des trois premiers parcs d'attractions français

Marc-Antoine Jamet, PDG du Jardin d'acclimatation

à franceinfo

L\'un des trois roller-coasters du futur Jardin d\'acclimatation. Projection.
L'un des trois roller-coasters du futur Jardin d'acclimatation. Projection. (JARDIN D'ACCLIMATATION)

Marc-Antoine Jamet espère donc convaincre "plus d'étrangers, de Franciliens, de Marseillais, de Lillois ou de Strasbourgeois" à passer une journée entière au Jardin d'acclimatation et "non pas deux heures". Avec ses nouvelles attractions, il compte aussi attirer une clientèle adolescente : "Il faut que le grand frère du petit garçon qui vient, ou la grande sœur, ne s'ennuie pas profondément."

60 millions d'euros d'investissements

Pour ravir la place au Futuroscope, au Parc Astérix ou au Puy du Fou, les deux groupes s'apprêtent à investir 60 millions d'euros, dont 27 millions d'euros pour l'installation de 17 nouvelles attractions et la modernisation d'anciennes.

Toutes auront une esthétique "steampunk", c'est-à-dire rétrofuturiste, comme le Bobsled Coaster et ses "compteurs un peu fous avec de la lumière, avec des effets de fumée, de vapeur", détaille Delphine Pons, directrice du développement international et des nouveaux métiers à La Compagnie des Alpes. "Quand on regarde les films actuels, Harry Potter, Les Animaux fantastiques, tout cela, ça leur parle aux enfants", poursuit-elle. 

Paysages remodelés, patrimoine restauré

Par ailleurs, plus de 30 millions d'euros iront "à la réhabilitation des infrastructures, à la valorisation du patrimoine architectural et à l’amélioration du paysage", indique la direction. Un village de manèges anciens sera également installé au centre du parc. 

Le \"parcours santé de l\'allée boréale\" du futur Jardin d\'acclimatation. Projection.
Le "parcours santé de l'allée boréale" du futur Jardin d'acclimatation. Projection. (JARDIN D'ACCLIMATATION)

Les travaux du Jardin d'acclimatation devraient se terminer en mai 2018. Le parc restera ouvert durant toute la période des travaux, sauf, provisoirement, certains espaces comme le village des manèges, la petite ferme et la grande volière. Dimanche 3 septembre, à la veille du coup d'envoi des travaux, le Jardin d'acclimatation sera entièrement gratuit.