En Afghanistan, les femmes se font une place dans le monde du football

Plus qu'une quinzaine d'années après la fin du règne des talibans en Afghanistan, les mœurs évoluent. Les femmes sont nombreuses à venir assister à des matchs de football, et un championnat de football féminin a même été créé. 

Voir la vidéo
FRANCE INFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

À Kaboul, en Afghanistan, 16 ans après le renversement des talibans par l'armée américaine, les femmes peuvent encourager leurs équipes de parfois même jouer, à la condition d'avoir la permission de leur père et de leur mari, contrairement à l'Iran voisin ou à l'Arabie saoudite. Cela représente un véritable espace de liberté. "En Afghanistan, les gens disent que les femmes sont des personnes de seconde classe", explique une spectatrice. "Ce n'est pas très sûr pour les femmes de venir ici ou de jouer au foot. Les hommes disent n'importe quoi ou attaquent les femmes, mais on les ignore. Nous sommes venues pour l'amour du foot, encourager nos équipes préférées", assure-t-elle.

"On ne se laisse pas intimider"

"C'est vrai que l'insécurité est largement répandue en Afghanistan, on a chaque jour un ou deux attentats, mais on ne se laisse pas intimider, on ne peut pas laisser tomber un sport qu'on adore", martèle une autre spectatrice, depuis les gradins.
L'Afghanistan fait beaucoup d'efforts pour promouvoir le foot féminin : depuis trois ans, le pays dispose d'une équipe féminine et son propre championnat de première division. 

Spectatrices afghanes d\'un match de football
Spectatrices afghanes d'un match de football (FRANCE INFO)