Économie : la France veut passer à l'offensive contre les géants d'internet

Le gouvernement passe à l'offensive contre les petits arrangements fiscaux des géants d'internet. Bruno le Maire annonce une initiative franco-allemande sur le sujet. Des milliards d'euros sont en jeu pour le fisc français.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plus question de tolérer l'optimisation fiscale pour les géants du web. Bruno le Maire se montre ferme, ils ne pourront plus contourner le fisc français. Une colère contre cette révélation, Airbnb n'a payé que 92 944 euros d'impôt en France pour un chiffre d'affaires estimé à 120 millions d'euros. Airbnb, mais aussi Google ou encore Amazon, ces sociétés échappent en grande partie à l'impôt français en s'installant dans les paradis fiscaux européens comme l'Irlande.

Taxer les sociétés en fonction de leur chiffre d'affaires

Mais la France et l'Allemagne se sont mises d'accord et les deux pays présenteront dès septembre un projet d'harmonisation fiscale pour l'Europe. Parmi les pistes, certains proposent de taxer ces sociétés en fonction du chiffre d'affaires qu'elles réalisent pays par pays. Le lieu du siège social n'aura plus d'importance. Mais la question d'un alignement des taux d'imposition sur les sociétés en Europe n'est pas encore à l'ordre du jour au sein de l'Union européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo d\'Airbnb sur un écran d\'ordinateur, à Paris.
Le logo d'Airbnb sur un écran d'ordinateur, à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)