À Marseille, les équilibristes du slackline entre ciel et terre

La ville de Marseille a accueilli du 8 au 10 septembre l'Urban Element Series, qui promeut les sports d'extérieur en milieu urbain. Parmi ceux-ci, la discipline du slackline était à l'honneur.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est dans le Vieux-Port de Marseille (Bouches-du-Rhône), lors de l'Urban Element Series, du 8 au 10 septembre, que s'est déroulé un défi hors normes et inédit entre le palais du Pharo et la Tour du fanal de fort Saint-Jean. Perché à 50 mètres de haut, le champion de slackline Guillaume Rolland s'est élancé le long d'un fil élastique de 250 mètres de long tendu entre les deux bâtiments. "Ce n'était pas un rêve de toujours, mais tout de même un projet de deux ans qui se réalise", explique-t-il, évoquant "un mélange de plaisir et de stress".

Une performance saluée par un expert en la matière

Un exploit qui va même jusqu'à faire réagir le Français Nathan Paulin, champion du monde de slackline : "Marcher sur un fil en équilibre, qui est tout fin, qui bouge dans tous les sens, et réussir à le contrôler, ça procure des sensations indescriptibles", explique-t-il. Le slackline s'apparente à du funambulisme, mais s'en distingue par l'absence d'accessoire de type balancier. La sangle sur laquelle marchent les adeptes de ce sport est élastique et s'apparente ainsi à trampoline long et étroit.