Royaume-Uni : les tribunaux islamiques sont tolérés

En Grande-Bretagne, la laïcité n'existe pas et des tribunaux islamiques ont vu le jour il y a une trentaine d'années.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Voici une femme face à trois hommes, trois juges. Cette musulmane britannique se tient devant une "charia court", un tribunal islamique installé dans cette mosquée en plein coeur de Birmingham, en Angleterre. Ce n'est pas devant des juges civils de la justice britannique qu'elle implore d'obtenir le divorce, mais devant ces trois religieux. Seule, sans avocat, la jeune femme se démène pour convaincre les juges.

350 euros la séance

Pour cette femme, venir devant le tribunal islamique était la solution la plus efficace. "Si jamais j'avais été dans un tribunal anglais, mon mari aurait dit 'de quel droit ces gens décident de ma vie ?', alors que là, il ne peut rien dire, car la décision a été basée sur la charia", indique-t-elle. Beaucoup de ces femmes ne sont pas mariées civilement à l'origine, mais religieusement uniquement. Ici elles payent 350 euros, le forfait demandé par la "charia court" pour la procédure de divorce.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tribunal islamique à Londres
Tribunal islamique à Londres (France 2)