Jacqueline Sauvage, condamnée en appel à 10 ans de prison pour avoir tué son mari violent

Le verdict a indigné ses filles, victimes elles aussi des violences d"un homme alcoolique et qui sévi pendant des décennies. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

10 ans de prison en appel. C'est le verdict du tribunal de Blois après avoir rejugé, Jacqueline Sauvage, 68 ans. Battue pendant 47 ans, cette femme a tué de trois balles de fusil de chasse son mari, mais la justice n'a pas reconnu la légitime défense.
À l'énoncé du verdict, l'une de ses filles Fabienne Marot ne cache pas sa colère et son désarroi. "Elle est où l'humanité dans tout ça. On a l'impression d'une époque où il y a plus d'humanité, il n'y a plus de sentiment. C'est marche ou crève (...)", explique Fabienne Marot. 

Huit clos familial

À la barre, mère et filles ont raconté leur calvaire. Les viols, les coups, les insultes infligés par ce mari brutal et ce père incestueux. 47 ans années de calvaire et un huit clos familial qui a mené Jacqueline Sauvage a commettre son geste fatal. Avec la réduction des peines, Jacqueline Sauvage peut espérer sortir dans un peu plus d'un an. Sa famille n'a pas souhaité se pourvoir en cassation.
 

Le JT
Les autres sujets du JT