Fleury-Mérogis : les surveillants pénitentiaires en colère contre la surpopulation carcérale

350 surveillants pénitentiaires ont bloqué lundi 10 avril dans la soirée la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), pour protester contre les problèmes liés à la surpopulation carcérale.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il est un peu plus de 22h lundi soir lorsque les forces de l'ordre font face aux manifestants, des surveillants pénitentiaires de la plus grande prison d'Europe, qui bloquent l'entrée du site avec des barricades. "L'opinion publique doit savoir ce qui se passe dans les prisons françaises", lance l'un d'entre eux devant les caméras. À l'origine de cette mobilisation, l'agression de six gardiens de prison la semaine dernière. Des confrontations de plus en plus fréquentes, selon les surveillants.

Une rencontre prévue avec la direction

Ce matin, les traces sont encore visibles. Des familles de détenus témoignent aussi des conditions de surpopulation dans la prison. Des surveillants ont repris position devant la prison ce matin. Une réunion est prévue dans l'après-midi entre direction et syndicats. Fleury-Mérogis est au bord de l'asphyxie. 4 200 détenus pour un taux de remplissage de 180%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des surveillants pénitentiaires forment une chaîne humaine, devant la maison d\'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), le 10 avril 2017.
Des surveillants pénitentiaires forment une chaîne humaine, devant la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), le 10 avril 2017. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)