L'écrivain américain Jim Harrison est mort à l'âge de 78 ans

Auteur d'une trentaine de livres, il s'est éteint chez lui dans l'Arizona après une crise cardiaque.

L'écrivain américain Jim Harrison, en 2002.
L'écrivain américain Jim Harrison, en 2002. (ULF ANDERSEN / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jim Harrison est mort à l'âge de 78 ans des suites d'une crise cardiaque, a annoncé son éditeur domanche 27 janvier. L'écrivain américain a terminé sa course chez lui, dans sa maison en Arizona. Epicurien, grand amateur de vin et de bonne chère, il est également passé par les excès de la drogue et de l'alcool.

"En dépit de la vie que pouvait mener Jim, il semblait immortel", a réagi sur France Info le critique François Busnel, producteur de l’émission La Grande Librairie sur France 5. L'auteur laisse au patrimoine littéraire une dizaine de recueils de poésie et une vingtaines de romans, dont Légendes d'automne, Sundog, Dalva, True North ou encore Une odyssée américaine"A 40 ans, j’ai réalisé que ceux que j’aimais pouvaient mourir, il fallait que je devienne un écrivain, pas de compromis, avec rien, fuck tout le reste", confie-t-il à Libération en 2012.

Portraitiste de l'Amérique rurale

L'homme dépeint l'Amérique rurale avec talent, comme le détaille Le Monde. Démocrate de gauche, il reproche à son pays d'oublier son histoire, d'avoir bâti ses fondations avec le sang des Indiens et de ne penser qu'à l'argent. Souvent étiqueté comme écrivain des grands espaces, il déclarait aux Inrocks en 1993 : "Ce que je vois dans la nature n’a pratiquement jamais été décrit."

Je ne suis pas trop obsédé par la mort sauf quand j’écris des poèmes.

Jim Harrison

Libération