L'artiste Banksy a-t-il été démasqué ?

Il parvient à garder le plus grand secret sur son identité, mais des scientifiques font du profilage géographique pour le trouver.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Son arme est de faire apparaître, souvent dans la nuit, une œuvre à message politique. Dernier exemple en date : une petite Causette en larmes, peinte sur les murs de l'ambassade de France à Londres, pour dénoncer l'évacuation de la jungle de Calais. Sa signature, c'est son anonymat. Seul un pseudonyme fait le tour de la planète : Banksy. On ne connaît ni le nom, ni l'état civil de celui qui est devenu une référence du street art.

Surveillance accrue

Mais des scientifiques britanniques ont voulu déterminer qui se cachait derrière Banksy. Steve le Comber, chercheur en épidémiologie, explique ainsi que "dans ce type d'énigmes, que ce soit des affaires criminelles ou de recherche de foyer d'épidémie, il faut en effet toujours chercher dans les environs immédiats". En recoupant les indices, les mouvements, les caméras de surveillance autour de 140 œuvres de l'artiste, ils ont avancé un nom : Robin Gunnigham, un natif de Bristol. Aucune confirmation n'est venue de l'artiste ou de son entourage pour l'instant.

Le JT
Les autres sujets du JT