Indonésie : 12 262 danseurs contre la déforestation

12 262 danseurs indonésiens se sont réunis le 13 août 2017 pour danser le saman, la "danse des mille mains". L'objectif est de protester contre la destruction du parc national de Gunung Leuser, menacé par les plantations d'huile de palme.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

12 262 danseurs indonésiens se sont réunis le 13 août 2017. Ils ont dansé le saman, connu aussi sous le nom de la "danse des mille mains". Assis à genou et en ligne, les danseurs n'avaient jamais été aussi nombreux pour réaliser cette performance. Chacun porte un costume noir brodé de motifs colorés. Cette danse traditionnelle de l'île de Sumatra est classée comme chef d'oeuvre du patrimoine culturel de l'humanité à l'UNESCO.

Manifestation à portée environnementale

Les danseurs tapent dans leurs mains, se martèlent la poitrine et les cuisses, frappent le sol, claquent des doigts, balancent et tournent leur corps et leur tête en suivant un rythme changeant, soit à l’unisson, soit à contretemps par rapport aux danseurs en face d’eux. L'objectif de ce rassemblement est de protester contre la destruction du parc national de Gunung Leuser. Les plantations d'huile de palme provoquent une vaste déforestation.

12 262 danseurs indonésiens se sont réunis le 13 août 2017 pour danser le saman, la \"danse des mille mains\". L\'objectif est de protester contre la destruction du parc national de Gunung Leuser, menacé par les plantations d\'huile de palme.
12 262 danseurs indonésiens se sont réunis le 13 août 2017 pour danser le saman, la "danse des mille mains". L'objectif est de protester contre la destruction du parc national de Gunung Leuser, menacé par les plantations d'huile de palme. (FRANCETV INFO)