Un militaire français condamné à un an de prison ferme pour l'agression sexuelle de fillettes au Burkina Faso

Les faits remontent à juin 2015, lorsque le soldat, âgé de 40 ans, était en mission dans le pays.

Des soldats de l\'armée française déployés dans le nord du Mali, le 5 juin 2015. 
Des soldats de l'armée française déployés dans le nord du Mali, le 5 juin 2015.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Voilà une condamnation qui entache l'image de "la grande muette". Un militaire français a été condamné, lundi 12 juin, par le tribunal correctionnel de Paris à deux ans de prison dont un an de sursis pour des attouchements sexuels sur deux fillettes au Burkina Faso.

Les faits remontent à 2015. Sébastien L., 40 ans, participe à une mission antiterroriste menée par l’armée française au Sahel. Le 28 juin 2015, le prévenu et un de ses collègues des forces spéciales décident de passer la journée au bord d’une piscine d’un grand hôtel de la capitale, Ouagadougou. Une Française, accompagnée de sa fille et d'une autre enfant, se trouve à proximité. Elle finit par inviter les militaires à manger des crêpes chez elle. 

Les agressions filmées à la GoPro

Le lendemain, la mère voit que l’un des deux hommes a oublié une caméra GoPro. A l'intérieur, elle découvre des scènes filmées sous l’eau où l’on peut voir des attouchements sur les fillettes. La mère de famille contacte l’ambassade de France pour dénoncer les faits. Les deux soldats sont immédiatement suspendus et rapatriés. Mais seul Sébastien L. est poursuivi.
A la barre du tribunal, l'ancien militaire des forces spéciales s'est dit "incapable d'expliquer ses gestes", qu'il met sur le compte de l'alcool et du stress de sa mission au Burkina Faso.

L'ancien membre de l'armée française a également interdiction d'exercer une activité impliquant des mineurs pendant cinq ans. Quant aux familles des victimes, elles ont également obtenu réparation financière.