Terrorisme : de nouveaux équipements pour les forces de l'ordre

Pour améliorer le temps d'intervention en cas d'attaque terroriste, une nouvelle organisation va être mise en place dans toute la France. Une équipe de France 3 vous donne les détails.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Bernard Cazeneuve a présenté ce vendredi 1er avril le nouveau dispositif pour intervenir le plus rapidement possible en cas d'attaque terroriste. À Reims, des policiers se sont entraînés pour la toute première fois avec des armes de guerre jusqu'ici réservées aux troupes d'élite. Des fusils aux munitions plus puissantes pour faire face à des terroristes qui tirent à l'arme lourde. 900 fusils d'assaut ont été livrés pour la police. Ils équiperont les 300 brigades anti-criminalité existantes. Les gendarmes quant à eux vont en recevoir 300 exemplaires. Pour certains syndicats de police, ce nouveau matériel n'est pas encore suffisant.

Intervenir en 20 minutes

Du matériel plus puissant et de nouveaux équipements pour continuer à lutter contre le terrorisme, c'est ce qu'a annoncé Bernard Cazeneuve cet après-midi à Reims. Objectif du ministère de l'Intérieur, mieux armer les forces de police et de gendarmerie et les redéployer afin qu'elles puissent intervenir en moins de 20 minutes partout sur le territoire en cas d'attaque terroriste. La livraison de ces fusils d'assaut doit se poursuivre jusqu'en juin. La BAC et la gendarmerie seront formées à ces armes de guerre d'ici 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un stagiaire du GIGN sur la base d'entraînement d'Etampes (Essonne), le 10 janvier 2011.
Un stagiaire du GIGN sur la base d'entraînement d'Etampes (Essonne), le 10 janvier 2011. (FRED DUFOUR / AFP)