Six Français sur dix sont favorables à l'instauration du service national obligatoire

Six Français sur dix se disent favorables à l'instauration du service national obligatoire, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et "Le Figaro" publié vendredi.

Des jeunes gens accueillis pour une période de service militaire volontaire, ici en 2015, à Montigny-les-Metz.
Des jeunes gens accueillis pour une période de service militaire volontaire, ici en 2015, à Montigny-les-Metz. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting* pour franceinfo et Le Figaro publié vendredi 14 juillet, près de six Français sur dix (59%) se disent favorables à l'instauration du service national obligatoire

Une promesse de campagne

Promis par Emmanuel Macron lors de la campagne pour l'élection présidentielle, ce service national concernerait les femmes et les hommes âgés de 18 à 21 ans et serait encadré par la gendarmerie nationale. Malgré un coût évalué à plusieurs milliards d'euros par an (entre 2 et 10 milliards en fonction des calculs), les Français, quelle que soit leur orientation politique, accueillent plutôt favorablement cette mesure. Sept sympathisants En Marche ! sur dix (71%) se disent en accord avec la proposition et 55% des sympathisants de gauche l'approuvent. Ils sont 64% à droite. Les Français proches du Front national sont également en accord avec cette promesse de campagne. Selon le rapport des sénateurs Raffarin et Reiner, le coût de ce service national obligatoire serait de six milliards d'euros. Emmanuel Macron avait estimé pendant la campagne pour l'élection présidentielle que ce coût serait moitié moins important "en vitesse de croisière".

Trump au 14-Juillet, plutôt bien accueilli

Un peu plus de six Français sur dix (61%) donnent raison à Emmanuel Macron pour avoir invité Donald Trump à la cérémonie du 14-Juillet sur les Champs-Élysées, à Paris. Malgré la très mauvaise opinion qu'ont les Français du président américain, ils ne sont que 31% à donner tort au président français. Selon le sondage, l'invitation de Donald Trump par Emmanuel Macron fait consensus. Huit sympathisants du mouvement En Marche! sur dix (81%) l'approuvent. 73% des sympathisants de droite ne trouvent rien à y redire. Les sympathisants du Front national, les seuls à apprécier Donald Trump selon les auteurs de l'enquête, sont en accord avec Emmanuel Macron sur cette question à 63%. Seuls les sympathisants de gauche sont plus mitigés : ils ne sont que 52% à saluer la venue du président américain le jour de la Fête nationale.

Pour les Français, ce n'est pas Donald Trump, l'homme, qui est invité mais le président des États-Unis, statutairement. De ce point de vue-là, ils estiment qu'Emmanuel Macron a eu raison de l'inviter

Gaël Sliman, président de l'institut de sondage Odoxa

à franceinfo

Ce 14-Juillet est d'ailleurs perçu par les Français comme la "démonstration d'une vraie force". Pour sept Français sur dix (71%), la France est une "grande puissance militaire". Neuf sympathisants d'En Marche! sur dix (89%) partagent cette opinion. 78% des sympathisants de droite et 74% des sympathisants de gauche ont la même impression. Enfin six sympathisants FN sur dix (59%) se disent en accord avec cette idée de grande puissance militaire. Cette opinion va à l'encontre de l'analyse de nombreux hommes politiques ou experts qui estiment, au contraire, qu'elle serait devenue "une puissance moyenne", expliquent les auteurs du sondage.

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1011 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés par Internet les 12 et 13 juillet 2017.