Procès Merah : le frère et un ami de Mohamed Merah devant la justice

Ce lundi 2 octobre s’est ouvert à Paris un procès emblématique, celui des tueries de Mohamed Merah en mars 2012 à Montauban et Toulouse, qui ont fait sept morts dont trois militaires et trois enfants. Pendant un mois vont être jugés deux complices présumés du tueur au scooter : l’un de ses frères et un ami d’enfance.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Son fils est la première victime de Mohamed Merah, le 11 mars 2012. Aujourd’hui à la tête d’une association pour la jeunesse et la paix, Latifa Ibn Ziaten aborde le procès avec détermination et courage : "C’est trop dur de mettre les pieds ici, ça réveille toute cette douleur […] Je suis restée debout parce qu’il est mort debout", explique-t-elle, en faisant référence à son fils tué par Mohamed Merah. "Je resterai debout pour la France."

La mère de Mohamed Merah clame l’innocence de son frère

À quelques mètres, une autre mère, celle de Mohamed et d’Abdelkader Merah. Pour elle, si l’un est coupable, l’autre est innocent : "Ce qu’il a fait Mohamed, ce n’est pas bien […] mais Abdelkader il n'a rien fait." En mars 2012, Mohamed Merah prend pour cible l’armée et la communauté juive. Sept personnes dont trois enfants sont abattues. Une huitième est aujourd’hui lourdement handicapée. Mohamed Merah sera tué lors de l’assaut donné dans son appartement où il s’était retranché. Quelques jours plus tard, son frère Abdelkader est arrêté. Devant les assises, il est aujourd’hui accusé d’avoir facilité et inspiré les attentats perpétrés par Mohamed Merah.

Le JT
Les autres sujets du JT
Eric Dupond-Moretti, avocat d\'Abdelkader Merah, arrive au palais de justice de Paris, le 2 octobre 2017.
Eric Dupond-Moretti, avocat d'Abdelkader Merah, arrive au palais de justice de Paris, le 2 octobre 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)