Explosions à Dortmund : l'intervention militaire allemande en Syrie et en Irak en cause

La piste du terrorisme islamiste est privilégiée ce mercredi 12 avril au soir dans les explosions survenues hier à Dortmund et qui ont visé le bus de l'équipe de football de la ville (Allemagne).

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La police dispose de nouveaux indices concernant les explosions survenues hier, mardi 11 avril, à Dortmund (Allemagne) et qui ont visé le bus de l'équipe de football de la ville. "Ce sont ces trois lettres différentes écrites de la même main retrouvées sur les lieux mêmes de l'explosion qui laissent penser aux enquêteurs que la piste islamiste peut être privilégiée", explique Sophie Rodier en direct de Dortmund (Allemagne).

1 200 soldats allemands participent à la coalition

Selon la procureure, ces lettres mettent en cause l'intervention militaire occidentale en Syrie et en Irak et tout particulièrement l'action de l'Allemagne. "Il faut savoir qu'actuellement 1 200 soldats allemands participent à cette coalition. Ils y effectuent essentiellement des missions de reconnaissance aérienne au-dessus des bases de Daech. Toutefois, les enquêteurs veulent maintenant authentifier ces lettres pour valider à 100% la piste islamiste", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bus des joueurs du Borussia Dortmund a été victime de trois explosions, le 11 avril 2017, avant de recevoir Monaco en quart de finale de Ligue des Champions.
Le bus des joueurs du Borussia Dortmund a été victime de trois explosions, le 11 avril 2017, avant de recevoir Monaco en quart de finale de Ligue des Champions. (CARSTEN LINHOFF / DPA)