Emmanuel Macron a envoyé de nombreux signes aux militaires

Premiers pas du nouveau chef de l'État et premiers signaux forts pour celui qui est aussi le chef des Armées. Pas de berline pour remonter les Champs-Elysées ce dimanche 14 mai, Emmanuel Macron a choisi un véhicule militaire.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À peine investi, Emmanuel Macron endosse son costume de chef des Armées. En choisissant de remonter les Champs-Elysées à bord d'un véhicule militaire, le nouveau président envoie un signe fort à un pays traumatisé par la menace terroriste. Après avoir ravivé la flamme du soldat inconnu sous l'Arc de triomphe de l'Étoile, le convoi s'immobilise quelques instants à l'endroit où le policier Xavier Jugelé a été assassiné par un terroriste.

Au chevet de soldats

Dimanche matin à l'Élysée, en arrivant dans la cour d'honneur, Emmanuel Macron ralentit le pas et passe ostensiblement en revue les gendarmes de la Garde républicaine avant de rencontrer François Hollande. Lors de son discours d'investiture, il se pose en président protecteur. Autre symbole, en début d'après-midi, il se rend à l'hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine) au chevet de soldats qui ont été blessés lors d'opérations militaires à l'étranger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron remonte les Champs-Elysées après son investiture, le 14 mai 2017.
Emmanuel Macron remonte les Champs-Elysées après son investiture, le 14 mai 2017. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)