Défense : les drones au coeur de la stratégie de l'armée de Terre

Lutte contre le terrorisme, tensions au Moyen-Orient et dans les relations internationales, les ventes d'armes se développent. Les grands groupes français et leurs sous-traitants recrutent. France 3 vous propose un gros plan sur notre industrie de défense.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La guerre se fait aujourd'hui depuis les airs, et cela profite à des entreprises françaises. Avec 90 km/h en vitesse de pointe et 30 kilomètres de portée, les drones de surveillance sont l'un des derniers achats de l'armée de Terre. "On a de plus en plus besoin de drones, c'est un moyen de renseignement qui est indispensable. En l'occurrence, ces mini drones sont mis en oeuvre par des forces terrestres au contact des lignes ennemies", explique Xavier, ingénieur à la Direction générale des Armées.

105 drones à 100 millions d'euros

105 drones ont été commandés pour 100 millions d'euros : ce juteux contrat a été remporté par le Français Thales, qui pourrait en appeler beaucoup d'autres. "Pour l'instant, il y a la France. On s'appuie sur cette référence majeure, parce que l'armée française est quand même reconnue dans le monde, et on vise une dizaine d'autres pays actuellement", explique Pascal Sécretin, responsable ligne produits surveillance mini/micro drones chez Thales. La France est le troisième producteur de drones militaires derrière les États-Unis et Israël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le djihadiste français Rachid Kassim aurait été tué par un drone.
Le djihadiste français Rachid Kassim aurait été tué par un drone. (ACHILLEAS ZAVALLIS / AFP)