Budget de la Défense : tensions entre le général de Villiers et Emmanuel Macron

L'annonce de coupes budgétaires cette semaine a provoqué les critiques du chef d'état-major des armées. Le président de la République a vite voulu le rassurer.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après les annonces faites pendant la semaine de coupes budgétaires globales destinées à réduire drastiquement le déficit public de la France, le chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers, avait fait part de son désaccord. Jeudi 13 juillet, Emmanuel Macron a tenu à se montrer rassurant en annonçant finalement pour 2018 une hausse de 4,5% du budget des armées, pour le porter à 34,2 milliards d'euros.

Emmanuel Macron remet les choses en ordre

Emmanuel Macron a cependant rappelé à l'ordre le général de Villiers, rappelant qu'il était le chef des armées : "Les engagements que je prends devant nos concitoyens et devant les armées, je sais les tenir et je n'ai à cet égard besoin de nulle pression et de nul commentaire". Le président de la République a également, par la même occasion, annoncé une refonte de l'opération Sentinelle contre la menace terroriste.

Le JT
Les autres sujets du JT
7 000 militaire de l\'opération Sentinelle vont venir appuyer dans la mission de sécurisation des bureaux de vote. (Photo d\'illustration)
7 000 militaire de l'opération Sentinelle vont venir appuyer dans la mission de sécurisation des bureaux de vote. (Photo d'illustration) (REMY GABALDA / AFP)