Armée : la réserve intéresse de plus en plus les Français

Après les attentats, l'engagement citoyen dans l'armée a été encouragé. François Hollande veut porter le nombre de réservistes de 28 à 40 000. Cet engagement est ouvert aux citoyens de tous horizons.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Pour la plupart, ils n'ont jamais touché une arme à feu. Et les voilà munis d'un fusil d'assaut. Vêtus de treillis, ces hommes ne sont pas des militaires de carrière, mais des civils volontaires qui, pour la première fois, vont apprendre à manier une arme. Point d'orgue de leur formation : le passage au stand de tir. Dans quelques jours, tous intégreront la réserve du 24e régiment d'infanterie en Ile-de-France.

Déployés en fonction de leur disponibilité

À l'issue de trois semaines d'instruction, les réservistes seront amenés à patrouiller occasionnellement dans le cadre de l'opération Sentinelle. Cet étudiant en droit évoque un engagement patriotique : "S'engager pour les autres, protéger la population, son pays, servir". "C'est très impressionnant", déclare une recrue après avoir effectué leurs premiers tirs à balles réelles. Ce régiment compte 300 réservistes aujourd'hui. D'ici à 2017, les effectifs auront doublé.

Le JT
Les autres sujets du JT