Sécheresse : l'inquiétude des agriculteurs

L'Aquitaine est la région la plus touchée par la sécheresse. La situation est également critique en Bretagne et le centre. Les agriculteurs redoutent un été équivalent à celui de 1976 car les nappes phréatiques sont déjà au plus bas.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Terre craquelée, pousses asséchées, les céréaliers sont inquiets. À Ouzouer-sous-Bellegarden (Loiret), sur ces parcelles argileuses, le blé d'Hervé Fouassier a besoin d'eau pour pousser, mais il n'a pas vu une goutte de pluie depuis début mars. "Si on a pas d'eau d'ici quinze jours, ces futurs épis mourront et on n'aura plus qu'un seul épi par pied alors qu'on devrait en avoir trois ou quatre", explique l'agriculteur.

Un hiver sec

C'est l'ouest de la France qui est particulièrement touché. Neuf départements sont d'ores et déjà en restriction d'eau. Quatre autres sont sous surveillance. Dans le Finistère ce mois-ci, seuls trois millimètres de pluie sont tombés. C'est vingt fois moins que d'habitude. Alain Tiengou, éleveur, craint de ne pas avoir de maïs pour nourrir ses bêtes. Le problème, c'est que l'hiver a été sec et n'a pas permis de remplir les nappes phréatiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Aquitaine est la région la plus touchée par la sécheresse. La situation est également critique en Bretagne et le centre. Les agriculteurs redoutent un été équivalent à celui de 1976 car les nappes phréatiques sont déjà au plus bas.
L'Aquitaine est la région la plus touchée par la sécheresse. La situation est également critique en Bretagne et le centre. Les agriculteurs redoutent un été équivalent à celui de 1976 car les nappes phréatiques sont déjà au plus bas. (France 3)