Sécheresse : l'inquiétude des agriculteurs

Le manque d'eau préoccupe le monde agricole. Dans certaines régions les précipitations sont nettement inférieures aux normales de saison. 

avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À cette époque, le blé devrait déjà monter jusqu'au genoux. Pour le moment, il ne dépasse pas les molets. "Depuis trois semaines, il n'évolue quasiment plus", explique Alain Tiengou, éleveur à Tredias. Son blé et son maïs lui servent à nourrir ses cochons. S'il ne pleut pas, il va devoir acheter de plus en plus d'aliments. Chaque jour qui passe lui fait perdre du chiffre d'affaires. En Bretagne, la sécheresse dure depuis six mois. C'est le maïs qui inquiète le plus l'éleveur.

Seuil d'alerte atteint dans trois départements

"Nos anciens font référence à 1976, où on a eu des mois entiers sans pluie. On n'a pas eu de récolte. Les cultures de printemps n'arriveront pas à maturité", explique Alain Tiengou. Dans l'est de la région, les cours d'eau sont aussi touchés. Leur niveau est parmi les plus bas jamais enregistrés. Dans trois départements, le seuil d'alerte a été atteint. Particuliers et professionnels sont appelés à utiliser moins d'eau pour l'arrosage public, les piscines et le lavage des voitures. Pour éviter les pénuries cet été, il faudra un printemps très pluvieux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration sur la sécheresse, le 13 août 2010.
Photo d'illustration sur la sécheresse, le 13 août 2010. (MAXPPP)