Plus de 16 millions d'Américains ignorent de quoi est fait le lait chocolaté

Pour eux, il proviendrait de vaches de couleur marron !

Plus de 16 millions d\'Américains ignorent de quoi est fait le lait chocolaté, selon un sondage réalisé par l\'Innovation Center of US Dairy.
Plus de 16 millions d'Américains ignorent de quoi est fait le lait chocolaté, selon un sondage réalisé par l'Innovation Center of US Dairy. (MARIA FUCHS / CULTURA CREATIVE)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Et vous, savez-vous d'où vient le lait chocolaté ? "Mais qu'est-ce que c'est que cette question, franceinfo ? Facile ! C'est un mélange de cacao, de lait et d'un peu de sucre", me répondrez-vous. Eh bien sachez que cette recette – apparemment évidente ne l'est pas pour plus de 16 millions d'Américains. 

Un sondage réalisé par l'Innovation Center of US Dairy, et publié par le Washington Post (en anglais), jeudi 15 juin, révèle que 7% des adultes américains (soit, si l'on extrapole, 16,4 millions de personnes, l'équivalent de la population de l'Etat de Pennsylvanie) pensent que le lait chocolaté provient... de vaches de couleur marron.

Un profond problème de connaissances

Ce résultat ne surprend guère le quotidien américain. Au contraire. "La chose la plus étonnante est que ce chiffre ne soit pas supérieur", écrit le Washington Post. Le journal rappelle que "depuis des décennies, les observateurs de l'agriculture, de la nutrition et de l'éducation se plaignent que de nombreux Américains soient en gros illettrés de l'agriculture. Ils ne savent pas où pousse leur nourriture, comment elle arrive en magasin, ou même, dans le cas du lait chocolaté, ce qu'il y a dedans."

Ainsi, au début des années 1990, le département de l'Agriculture avait découvert qu'un adulte sur cinq ignorait que les hamburgers étaient fabriqués à base de bœuf. D'autres études montrent que de nombreux Américains s'étonnent que les frites proviennent des pommes de terre. Le journal note que pour certaines personnes, la nourriture est essentiellement industrielle. Difficile pour elles d'imaginer qu'elle est issue de plantes ou d'animaux. 

Et l'éducation peine à se répandre. "Aujourd'hui, on est conditionné pour penser que si vous avez besoin de nourriture, il faut aller dans un supermarché. Rien n'apprend à nos enfants d'où proviennent les aliments", regrette Cecily Upton, fondatrice de l'association FoodCorps. C'est le moment de vérifier si les basiques sont acquis chez vous.