Ouvrier agricole exposé aux pesticides et mort d'un cancer : sa sœur annonce un pourvoi en cassation

Marie-Lys Bibeyran a fait part de sa volonté, dimanche à l'occasion d'une marche blanche contre les pesticides en Gironde, de se pourvoir en cassation afin de faire reconnaître la maladie professionnelle de son frère viticulteur, mort en 2009.

Un tractoriste traite les vignes avec un tracteur pulvérisateur de sulfate, le 24 mai 2012, à Macau, au nord de Bordeaux (Gironde). (Photo d\'illustration)
Un tractoriste traite les vignes avec un tracteur pulvérisateur de sulfate, le 24 mai 2012, à Macau, au nord de Bordeaux (Gironde). (Photo d'illustration) (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Marie-Lys Bibeyran a annoncé, dimanche 8 octobre, son intention de se pourvoir en cassation pour la reconnaissance de la maladie professionnelle de son frère viticulteur, mort d'un cancer, rapporte France Bleu Gironde. La fondatrice du collectif Info Médoc pesticides a fait part de sa décision à l'occasion d'une marche blanche contre les pesticides dans les vignes, à Listrac-Médoc, en Gironde.

La cour d'appel de Bordeaux avait refusé, jeudi 21 septembre, la demande de reconnaissance de maladie professionnelle de son frère Jean-Denis Bibeyran. Cette décision du tribunal était venue confirmer celle prononcée par le tribunal des affaires de sécurité sociale en janvier 2014.

Salarié agricole dans les vignes du Médoc pendant 32 ans, Jean-Denis Bibeyran est décédé le 12 octobre 2009 d'un cancer contracté dix mois plus tôt. Il avait 47 ans. Il était conducteur de tracteur dans les vignes et directement exposé aux pesticides.