OGM : le Burkina Faso va se passer du coton de Monsanto

Pour le géant américain Monsanto, le continent africain est une terre promise. Le Burkina Faso fait une marche arrière spectaculaire, il abandonne le coton transgénique et revient aux semences traditionnelles.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Elles peuvent chanter ces ramasseuses de coton, un sac rempli de coton posé sur la tête. La récolte vient à peine de commencer au Burkina Faso et déjà elle s'annonce fructueuse, bien meilleure que l'an passé. Cette récolte c'est la première depuis que le Burkina Faso, un des pays les plus pauvres du monde, a décidé de chasser le géant Monsanto de ses champs de coton. Fini les OGM, le pays tout entier revient au coton traditionnel.

Fibre du coton trop courte

En 2009 pourtant, plein d'espoir, le Burkina Faso fait le pari de Monsanto. Sur ordre des grandes sociétés cotonnières, tous les cultivateurs du sud du pays se mettent comme un seul homme à planter ces graines de coton transgénique mises au point dans les laboratoires américains de Monsanto. Mais sept ans plus tard, les producteurs burkinabés ne s'y retrouvent pas. En cause, la qualité du coton OGM dont la fibre est trop courte.

Le JT
Les autres sujets du JT