Melons : les producteurs français inquiets

Alors qu'ils se doivent de réaliser leur chiffre d'affaires de l'année en quelques semaines, les producteurs de melons français sont confrontés à la surproduction, à une consommation en baisse et à une concurrence de plus en plus importante.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cagette après cagette, Samuel Solans, producteur à Aigues-Mortes (Gard) s'est résolu à jeter ses melons. Cela fait quinze jours qu'il n'arrive plus à les écouler. Il en a jeté 100 tonnes, soit 10% de sa production annuelle et 80 000 euros de manque à gagner. La surproduction française est en partie en cause, mais pas seulement. La concurrence espagnole et l'attitude des grandes et moyennes surfaces sont aussi pointées du doigt.

Surproduction et concurrence

Un désarroi que partagent tous les meloniers français. En raison des chaleurs précoces, les fruits ont mûri très vite et tous en même temps. 8 000 tonnes sont produites chaque jour en France, auxquelles s'ajoutent les 3 000 tonnes importées d'Espagne. Or les Français n'en consomment quotidiennement que 5 000 tonnes. Cette surproduction fait chuter les prix. Pour certains maraîchers la cueillette n'est plus rentable. Les producteurs français espèrent que le temps estival fera repartir la consommation et leur permette d'équilibrer leurs comptes d'ici la fin de la saison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les producteurs de melons du Quercy peinent à vendre leur production, concurrencée par les melons venus d\'Espagne.
Les producteurs de melons du Quercy peinent à vendre leur production, concurrencée par les melons venus d'Espagne. (MAXPPP)