Les pesticides, thème du premier couac du gouvernement Philippe

Les ministres Stéphane Travert et Nicolas Hulot ont eu du mal à parler d'une même voix ce lundi 26 juin sur l'interdiction des pesticides tueurs d'abeilles.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Entre le ministre de l'Environnement Nicolas Hulot et celui de l'Agriculture Stéphane Travert, Édouard Philippe a rapidement tranché ce lundi. Pour le Premier ministre, pas question de revenir sur l'interdiction des pesticides tueurs d'abeilles. Tôt ce matin, Stéphane Travert avait ouvert les hostilités. Le nouveau ministre de l'Agriculture avait clairement évoqué la possibilité d'autoriser à nouveau certains pesticides.

Arbitrage rendu avant la nomination de Travert

Ce retour en arrière est une revendication de nombreux agriculteurs qui ont du mal à se passer des néonicotinoïdes. Mais pour les associations environnementales, un assouplissement de la loi serait une catastrophe. En fin de matinée, Nicolas Hulot contredit son collègue : "Ma ligne est très simple : il ne faut faire aucune concession". Selon Matignon, l'arbitrage sur les pesticides avait été rendu le 21 juin dernier. Il n'empêche, Nicolas Hulot sort ... de ce premier bras de fer gouvernemental, signe de la place à part qu'il occupe au sein du gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a connu un premier désaccord avec Stéphane Travert, ministre de l\'Agriculture, sur l\'interdiction des néonicotinoïdes. 
Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a connu un premier désaccord avec Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture, sur l'interdiction des néonicotinoïdes.  (PHOTO RICHARD MOUILLAUD / MAXPPP)