Les éleveurs s'organisent pour répondre à la demande de viande bio

Les éleveurs s'organisent pour répondre à la demande de viande bio en grande distribution. France 3 est partie à la rencontre de Christophe Piquet à Angers (Maine-et-Loire).

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour ces vaches d'Azé (Mayenne), l'heure est venue de changer de pâture et de se régaler avec une herbe toute fraîche. Christophe Piquet est aux petits soins pour son troupeau, des "Rouges des prés". Depuis qu'il est passé au bio il y a huit ans, il ressent une nouvelle passion pour son métier. "Regardez comme elles sont heureuses ! Qu'est-ce qu'on peut faire de plus ?", s'enthousiasme l'éleveur. Pour expliquer ses méthodes d'élevage, Christophe Piquet va deux fois par mois au contact des consommateurs. Ce jour-là, il vante les mérites de cette nouvelle gamme de viande bio mise en place par les éleveurs dans une grande surface.

500 tonnes de viande

Les éleveurs de viande bio veulent renforcer leur présence dans la grande distribution avec des morceaux sélectionnés et surtout maturés pour garantir le goût et la tendreté. Les 2 500 éleveurs engagés dans cette démarche espèrent à terme vendre 500 tonnes de viande. C'est 4% seulement de la consommation française, mais cette stratégie pourrait développer les ventes.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Six personnes ont été mises en examen dans le cadre du démantèlement d\'un vaste réseau de travail dissimulé en Bretagne dans l\'agroalimentaire. 
Six personnes ont été mises en examen dans le cadre du démantèlement d'un vaste réseau de travail dissimulé en Bretagne dans l'agroalimentaire.  (MAXPPP)