Ille-et-Vilaine : la justice ouvre une enquête après la pollution de la rivière La Seiche par des rejets d'une usine de Lactalis

Alors que les dirigeants de l'usine Lactalis de Retiers ont confirmé le rejet accidentel de matière organique dans la rivière La Seiche, le parquet de Rennes a ouvert une enquête vendredi. Les dirigeants seront prochainement auditionnés.

Des centaines de poissons ont été tuées en Ille-et-Vilaine à cause des rejets d\'une usine du groupe Lactalis, en août 2017.
Des centaines de poissons ont été tuées en Ille-et-Vilaine à cause des rejets d'une usine du groupe Lactalis, en août 2017. (RADIO FRANCE- BENJAMIN BILLOT)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le parquet de Rennes a ouvert, vendredi 8 septembre, une enquête afin de faire la lumière sur la grave pollution qui a touché la rivière La Seiche au mois d'août dernier, rapporte France Bleu Mayenne samedi.

Les dirigeants de l'usine Lactalis de Retiers (Ille-et-Vilaine), qui ont confirmé le rejet accidentel de matière organique dans la rivière, seront auditionnés.

Plusieurs tonnes de poissons, des mammifères et des batraciens retrouvés morts

Plusieurs tonnes de poissons morts avaient été retirées, à la fin du mois d'août, de la rivière Seiche, après une pollution due à un rejet inhabituel de matière organique en provenance d'une usine de groupe laitier Lactalis. Des mammifères et des batraciens avaient également été retrouvés morts.

L’usine Lactalis située dans le secteur de la ville de Retiers avait confirmé un incident technique, le 18 août. Les poissons seraient morts à cause d’un manque d’oxygène dans la rivière, d’après les pêcheurs, le rejet ayant provoqué une saturation. Une situation empirée par la sécheresse et les bas débits de cours d’eau.

Les dirigeants de l'usine prochainement auditionnés

Une fois cette pollution constatée, la fédération de pêcheurs d'Ille-et-Vilaine, mais également deux associations - Eaux et Rivières de Bretagne et Vitré Tuvalu - avaient porté plainte contre Lactalis.

Les dirigeants de l'usine Lactalis, à Retiers, devraient être prochainement auditionnés sur leur gestion de cette affaire.