Fipronil : le symptôme d'une dérive du marché de l'oeuf

À cause de la contamination de certains oeufs au fipronil, des produits comme les gâteaux, les pâtes ou encore les brioches sont retirés des rayons des supermarchés par précaution.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Si le scandale de la contamination des oeufs au fipronil est la conséquence d'une fraude, des voix s'élèvent pour dire qu'il est aussi le symptôme d'un système où il faut produire toujours plus, vite et peu cher. Cette affaire concerne les oeufs, mais aussi des tonnes de plats préparés, de gâteaux ou encore de pâtes.

Une nouvelle crise sanitaire

Pour alimenter ce marché, des élevages de poules pondeuses, essentiellement hors-sol, existent partout en Europe. Plusieurs associations ont dénoncé ces élevages intensifs et l'utilisation massive d'antibiotiques ou d'insecticides. Les autorités sanitaires rassurent, les doses de fipronil dans les oeufs concernés sont moindres et ne représentent aucun danger majeur. Mais cette nouvelle crise sanitaire ne va pas aider à redorer l'image de l'industrie agroalimentaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une poule de l\'exploitation agricole Picorette et compagnie, à Laître-sous-Amance, en Meurthe-et-Moselle.
Une poule de l'exploitation agricole Picorette et compagnie, à Laître-sous-Amance, en Meurthe-et-Moselle. (MAXPPP)