Environnement : quand les agriculteurs veulent réduire leur empreinte carbone

Les agriculteurs veulent comprendre comment ils polluent et ce qu'ils peuvent faire pour y remédier. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Un décor bucolique, des vaches au pré, un veau qui vient juste de naître, l'exploitation de Marie-Jo Beauchamp est représentative de l'élevage en Bourgogne. Extensif et fondé sur l'herbe, une centaine de Charolaises et leurs petits sur 150 hectares, mais par le simple fait de brouter, ces vaches participent au réchauffement climatique.

160 tonnes de gaz à effet de serre

"Nos vaches émettent des gaz à effet de serre, mais du coup dans quelle proportion ? D'où viennent ces gaz ?", Marie-Jo Beauchamp se pose de nombreuses questions. Pour en savoir plus, elle s'est portée candidate à un diagnostic environnemental de sa ferme. Objectif : réduire l'empreinte carbone, car si les vaches émettent des gaz à effet de serre, une partie de ces émissions est récupérée par la végétation qui stocke naturellement ce carbone.
 
Cette exploitation produit 160 tonnes de gaz à effet de serre chaque année, les prairies en récupèrent la moitié, mais il y a d'autres leviers pour améliorer ce bilan carbone. Les agriculteurs recherchent de nouvelles techniques. En France, mais aussi en Irlande et en Italie, 6 000 exploitations bovines vont participer à ce programme, réaliser un diagnostic environnemental et adopter de meilleures pratiques.
Le JT
Les autres sujets du JT