Enquête : la vraie nature du miel

La production française de miel a chuté de 20% en quelques années. À la clef : les prix se sont envolés.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Nous consommons 40 000 tonnes de miel par an. Pour satisfaire cette énorme demande, nous en importons du monde entier. Alors notre miel est-il toujours ce produit naturel décrit sur l'étiquette ? À côté d'Agen, dans le sud-ouest, Bertrand Ozeral est apiculteur professionnel. Il possède 400 ruches. En moyenne, ses abeilles produisent 15 tonnes de miel chaque année. Entre le printemps et l'automne, il réalise cinq récoltes de fleurs différentes. Miel d'acacia, de colza, de châtaigner, qu'il met en pot lui-même.

31 000 tonnes de miel importées

Conformément à la législation européenne, Bertrand Ozeral commercialise un produit naturel et pur. Une production de qualité, à l'image de l'apiculture française, qui produit pourtant de moins en moins. L'an dernier, 9000 tonnes seulement. Conséquence, on a importé 31 000 tonnes. Premier fournisseur : l'Espagne, suivi de la Chine, et de l'Ukraine. Ensuite, les pays d'Amérique latine, et enfin d'Europe de l'Est. Et sur les étiquettes, l'origine est rarement indiquée, sauf s’il provient d'un seul pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le printemps froid et pluvieux  de 2016 a sérieusement plombé les récoltes des apiculteurs français. 
Le printemps froid et pluvieux  de 2016 a sérieusement plombé les récoltes des apiculteurs français.  (MAXPPP)