VIDEO. Marine Le Pen : "Je soutiens de manière inconditionnelle" les agriculteurs en colère

Marine Le Pen, dirigeante du FN, et Marion Maréchal-Le Pen, députée du même parti, ont visité le Salon de l'agriculture ce mardi, à Paris.

Voir la vidéo
FRANCETV INFO

Mis à jour le , publié le

Marine Le Pen a visité le Salon de l'agriculture de Paris, le 1er mars. Pour la présidente du Front national, la crise agricole doit être d'abord imputée à l'Union européenne. La dirigeante frontiste a demandé, mardi, au gouvernement de Manuel Valls de s'opposer aux décisions européennes.

"Il faut sortir du débat franco-français et engager un violent bras de fer avec Bruxelles. Pour sauver la peau des agriculteurs et des éleveurs français, il faut avoir la peau de Phil Hogan", commissaire européen à l'Agriculture, a lancé Marine Le Pen, accompagnée de sa nièce, la députée du FN Marion Maréchal-Le Pen.

Marion Maréchal-Le Pen demande un "statut dérogatoire"

La patronne du Front national a réaffirmé son soutien aux manifestations des agriculteurs de ces dernières semaines contre le gouvernement : "Je les soutiens de manière inconditionnelle."

Selon Marion Maréchal-Le Pen, c'est plutôt un "statut dérogatoire" qu'il faudrait pour la France, mais pas une sortie de l'Union européenne. Pour la députée, la France doit récupérer un certain nombre de prérogatives pour défendre ses intérêts agricoles.

 Marine Le Pen et Marion Marechal-Le Pen au Salon de l'agriculture, à Paris, le 1er mars 2016.
Marine Le Pen et Marion Marechal-Le Pen au Salon de l'agriculture, à Paris, le 1er mars 2016. (DOMINIQUE FAGET / AFP)