Un Salon de l'agriculture sous haute sécurité

Le Salon de l'agriculture se déroule cette année sous haute sécurité. Explications avec France 3.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

La file d'attente est longue samedi 27 février à la porte de Versailles à Paris. Il faudra s'armer de patience pour pénétrer sur le site du Salon de l'agriculture. Les contrôles de sécurité sont partout. Chaque visiteur est fouillé par l'un des agents de sécurité aux différentes entrées. La présence policière est bien visible. 800 agents sont mobilisés pour cet événement jugé "hautement sensible" par les autorités. "La moindre des choses c'est qu'on puisse quand même nous laisser passer pour pouvoir ouvrir le stand", lance, agacé, un exposant.

Des visiteurs parfois inquiets

Dans la matinée, des CRS ont été appelés en renfort. Des agriculteurs viennent de saccager le stand du ministère de l'Agriculture. Plusieurs manifestants sont interpellés par des policiers en civil. "Beaucoup de policiers, ça veut dire qu'il y a du danger", s'inquiète une visiteuse. Entre les services privés du salon et les policiers, plus d'un millier de personnes sont en charge de la sécurité des 700 000 personnes qui visiteront le salon de l'Agriculture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une banderole accrochée au Salon de l'agriculture à Paris, le 26 février 2016.
Une banderole accrochée au Salon de l'agriculture à Paris, le 26 février 2016. (MAXPPP)