Salon de l'agriculture : les éleveurs soutenus par les visiteurs

Les agriculteurs profitent du Salon pour échanger avec les consommateurs et faire connaître leurs difficultés.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Depuis ce 27 février, les agriculteurs tiennent salon, porte de Versailles. La crise du secteur anime les discussions au Salon de l'agriculture. "Aujourd'hui le lait est à 250 euros les 1 000 litres en moyenne et il nous coûte en moyenne 350 euros les 1 000 litres. On perd pas mal d'argent", explique Julien Toulze, jeune éleveur du Cantal. Il se dit compris par les visiteurs.

Un échange direct

Des visiteurs qui sont nombreux à poser les mêmes questions sur le prix du lait et à s'étonner des réponses. Le Salon de l'agriculture est un des rares lieux où producteurs et consommateurs peuvent échanger directement. Beaucoup de professionnels ont hésité à venir. Mais l'événement leur permet de communiquer et de faire connaître leurs difficultés. Ils évoquent notamment la concurrence étrangère. Nul doute que le débat va se poursuivre tout au long du salon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une banderole accrochée au Salon de l'agriculture à Paris, le 26 février 2016.
Une banderole accrochée au Salon de l'agriculture à Paris, le 26 février 2016. (MAXPPP)