Lorient, La Rochelle : le mouvement des éleveurs persiste

Les agriculteurs réclament toujours des mesures face à la chute des cours de la viande et du lait. Le point sur la situation avec France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Les manifestations d'éleveurs ont repris ce lundi 25 janvier. À 4h30 ce matin, près de Lorient, une centaine d'agriculteurs bloquent la chaussée pour protester entre autres contre le prix du lait, qui ne cesse de chuter. "À l'heure d'aujourd'hui, on ne peut plus se tirer de salaire", déplore Julien Dellego, exploitant et producteur de lait. Après une pause ce week-end, les éleveurs ont donné un second souffle à leur mouvement avec toujours le même objectif : attirer l'attention du gouvernement sur l'urgence de leur situation.

Maintenir la pression

Conséquence du blocage : entre 7 et 10 km de bouchons ont été enregistrés aux abords de Lorient. Les automobilistes sont plus ou moins compréhensifs. "Je comprends oui. C'est sûr que quand on est dans les bouchons ce n'est pas drôle, mais vu leur situation, c'est normal", confie une automobiliste à France 3. Au même moment, ils sont une soixantaine à manifester près de La Rochelle. Ils craignent une généralisation de la baisse des prix. Si les blocages devaient être levés dans l'après-midi, les éleveurs disent ne pas vouloir relâcher la pression.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des éleveurs manifestent au Mans (Sarthe), le 21 janvier 2016. 
Des éleveurs manifestent au Mans (Sarthe), le 21 janvier 2016.  (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)