Les éleveurs s'invitent chez le ministre de l'Agriculture

Après les barrages filtrants, c'est au domicile de Stéphane Le Foll que se sont invités les éleveurs. La discussion a duré près d'une heure.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Un ministre seul cerné par des agriculteurs en colère. Tout commence dimanche soir vers 20 heures. Une trentaine d'éleveurs débarquent devant la maison de Stéphane Le Foll près du Mans (Sarthe). Sur la haie de son jardin, ils accrochent une banderole où l'on peut lire "Nous comme comme nos vaches, sur la paille" et un dessin où l'on voit un cercueil, symbole de la mort de leur profession.

Un dialogue tendu

Stéphane Le Foll ne tarde pas à sortir de sa maison. Sous ses yeux se balance un pendu en paille, il exige immédiatement qu'on le décroche. Les premiers échanges sont tendus, presque agressifs. "Comment je fais pour payer mes factures", demande un agriculteur. Un autre fait bondir Stéphane Le Foll quand il le compare à Jérôme Cahuzac. Passé les invectives, place aux explications. La discussion durera une heure dans la rue avant de se séparer faussement aimable. Quelques centaines de kilomètres plus loin, c'est le domicile de Jean-Yves Le Drian qui est ciblé, mais ils seront stoppés par les forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Stéphane Le Foll et des représentants des agriculteurs en colère, devant son domicile au Mans (Sarthe), le 21 février 2016.
Stéphane Le Foll et des représentants des agriculteurs en colère, devant son domicile au Mans (Sarthe), le 21 février 2016. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)