Gers : un Samu social agricole pour venir en aide aux éleveurs

Le nombre d'agriculteurs en difficulté ne cesse d'augmenter. L'organisme intervient pour leur venir en aide. Les explications de France 3.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Dans le Gers, Guy Serès est un homme remarqué et remarquable pour beaucoup. Il est le fondateur du Samu social agricole. "Pour moi le métier d'agriculteur est suffisamment noble pour qu'il soit un peu plus considéré", explique-t-il au micro de France 3.
Éleveur et conseiller juridique, il est le dernier recours pour les éleveurs au bord du gouffre. Il leur conseille notamment de réduire les charges, mais avec la crise de ces derniers mois les efforts ne suffisent pas toujours. Michel Bini, éleveur ne se verse pas de salaire.

1 200 appels à l'aide

Dans ce moment-là, le soutien dépasse le simple conseil de comptabilité. Dans le Sud-Ouest, le Samu social agricole a reçu 1 200 appels à l'aide l'an dernier. Pour les membres de l’association, le métier souffre aujourd'hui d'un manque de reconnaissance. En 2016, pour la première fois, Guy Serès a dû gérer des faillites.

Le JT
Les autres sujets du JT