DIRECT. Agriculteurs en colère : les manifestations s'étendent à toute la France

Plusieurs opérations escargot et des blocages sont organisés dans l'Hexagone, notamment à Chartres et près d'Arles, pour réclamer une réévaluation des prix du porc, du lait et de la viande bovine.

Voir la vidéo
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Parti de Bretagne, le mouvement de protestation des agriculteurs s'étend désormais à toute la France. Des centaines d'agriculteurs participent, mardi 2 février, à des manifestations sur tout le territoire. Ils réclament une réévaluation des prix du porc, du lait et de la viande bovine.

Blocus à Chartres (Eure-et-Loir). Une soixantaine de tracteurs et environ 200 agriculteurs bloquent depuis mardi matin les accès de la cité administrative et de la préfecture de Chartres. Après avoir cadenassé les portes des principales administrations, ils ont déversé des ballots de paille, des pneus, des palettes et des produits agricoles devant les barrières installées par les forces de l'ordre.

Opérations escargots à Arles notamment. Les agriculteurs des Bouches-du-Rhône ont effectué mardi matin plusieurs opérations escargot ou des blocages. Quelque 100 à 200 agriculteurs et une vingtaine de tracteurs ont également participé à une opération "péage gratuit" sur l'autoroute A54 en direction de Nîmes.

Le patron de la FNSEA refuse d'appeler à la fin des manifestations. Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, a affirmé qu'il ne demandait pas aux agriculteurs de "rentrer chez eux", malgré une entrevue avec le chef de l'Etat à l'Elysée.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct