Crise des agriculteurs : Stéphane Le Foll plaide la régulation à Bruxelles

Les ministres européens de l'Agriculture ont déjeuné ensemble pour trouver une sortie de crise. Stéphane Le Foll veut imposer des systèmes de régulation pour soutenir les éleveurs.

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Le ministre de l'Agriculture français espère convaincre ses homologues européens de prendre des mesures en faveur des agriculteurs ce lundi 15 février. Les ministres de l'Agriculture déjeunaient ensemble à Bruxelles. "Pour Stéphane Le Foll, l'Europe doit créer de nouveaux outils de régulation, car la crise est durable", explique Pascal Verdeau, en direct de Bruxelles. Voilà quelques mois, Bruxelles avait débloqué "une enveloppe de 500 millions d'euros, dont 63 millions, pour la France, mais malgré cela, les prix continuent à s'effondrer", poursuit le journaliste.

Des aides pour limiter la surproduction

Depuis la fin des quotas laitiers, certains pays européens se sont lancés dans la surproduction. "Paris propose donc de donner des aides aux éleveurs qui limiteraient volontairement leur production", précise Pascal Verdeau. Concernant le porc, les éleveurs français souffrent de la concurrence espagnole et polonaise. "Bruxelles demande à la France de restructurer sa filière porcine". Les syndicats exigent quant à eux un fonds de sauvegarde doté de 100 millions d'euros. La partie s'annonce rude pour Stéphane Le Foll.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, le 13 janvier 2016 dans la cour de l'Elysée à Paris à la sortie du Conseil des ministres.
Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, le 13 janvier 2016 dans la cour de l'Elysée à Paris à la sortie du Conseil des ministres. (MAXPPP)