Crise agricole : les exploitants maintiennent la pression

Alors que se tenait ce lundi 15 février une réunion des ministres européen de l'agriculture à Bruxelles, les agriculteurs ont continué à faire savoir leur colère.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Tout au long de la journée du 15 février, les agriculteurs ont maintenu la pression sur le gouvernement. À Caen (Calvados), ils sont une quarantaine à avoir bloqué le périphérique, malgré la présence des CRS. À Vannes (Morbihan), la détermination état la même. Plusieurs dizaines de tracteurs bloquaient ce lundi les principaux accès à la ville. "Ce qui nous inquiète c'est le silence assourdissant et les mesurettes du gouvernement qui ne nous vont pas", explique Frédéric Daniel, producteur laitier.

Rien de très concret

À Bruxelles (Belgique), Stéphane Le Foll est venu réclamer, au même moment, de nouvelles mesures devant ses homologues européens : aides financières pour les exploitations les plus endettées,  et indication du pays d'origine de la viande dans les pays transformés. Mais rien de très concret ne s'est dégagé à l'issue de la réunion. Le Commissaire européen s'est engagé à venir en France.
Les agriculteurs annoncent eux la poursuite des blocages

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agriculteurs manifestent le 2 février 2016 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).
Des agriculteurs manifestent le 2 février 2016 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). (MAXPPP)