VIDEO. Eleveurs : le patron de la FNSEA refuse d'appeler à la fin des manifestations

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, s'est exprimé, alors que de nombreuses manifestations ont lieu dans toute la France.

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, le 2 février 2016 dans la cour de l'Elysée (Paris).
Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, le 2 février 2016 dans la cour de l'Elysée (Paris). (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Ne me demandez pas aujourd'hui de dire à des gens qui perdent chaque semaine 6 000 euros de rentrer chez eux, ce n'est pas possible aujourd'hui." C'est ce qu'a déclaré à la presse le président de la FNSEA, Xavier Beulin, mardi 2 février, après un entretien d'une heure à l'Elysée avec François Hollande et le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll sur la crise qui touche les agriculteurs.

Le patron du premier syndicat agricole français n'appelle donc pas à cesser les manifestations, alors que les agriculteurs sont mobilisés dans toute la France. Mais il n'appelle pas non plus explicitement à les poursuivre. Xavier Beulin a d'ailleurs dénoncé la "maladresse" du préfet de la région Bretagne, qui a chiffré à 4 millions d'euros les dégâts causés par les éleveurs en colère dans la région.

Le leader du monde agricole a par ailleurs réclamé une baisse de 10 points des charges sociales pesant sur les agriculteurs, qu'il a chiffrées à 600 millions d'euros. Selon lui, le président de la République "a pris l'engagement de s'exprimer d'ici le Salon de l'agriculture" du 27 février au 6 mars. "Il a entendu nos demandes", a-t-il assuré.


"On appelle à la responsabilité des uns et des autres" dit le président de la FNSEA