Consommation : le boom de l’auto-cueillette des fruits et légumes

L’auto-cueillette est à la mode. Le principe est simple, certains vergers et certaines fermes ouvrent leurs champs aux particuliers, qui viennent y cueillir eux-mêmes les fruits et légumes qu’ils veulent acheter.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Brouette en main, Céleste, Adèle et leur maman vont faire leurs courses. Sur leur liste, des tomates. Habituées des lieux, elles cueillent leurs légumes pour la semaine, tout en découvrant la nature. "C’est à la fois ludique pour les enfants, on apprend plein de choses, et puis on sait ce qu’on a dans l’assiette", explique la maman. Leur magasin en plein air est une exploitation agricole de 15 hectares, où les clients récoltent eux-mêmes ce dont ils ont besoin.

"Besoin de retour aux sources"

Il y a 30 ans que cette ferme existe. Au départ, il n’y avait que des fraises. Pour le fils du créateur du lieu, qui a repris l’entreprise familiale, le succès de la ferme s’explique facilement : "Il y a un besoin de retour aux sources, aux choses dont on connait l’origine et dont on connaît les producteurs". Aujourd’hui, on trouve une quarantaine de fruits et légumes, en plus des fraises, cultivés en agriculture raisonnée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carottes sur un étal d\'un maraîcher à Argenton dans l\'Orne, le 7 août 2009.
Carottes sur un étal d'un maraîcher à Argenton dans l'Orne, le 7 août 2009. (MYCHELE DANIAU / AFP)