Concurrence étrangère : la colère des viticulteurs français

France 2 a enquêté sur la colère des vignerons du sud de la France contre l'Espagne. Ils évoquent un marché de dupes qui les pousse à la faillite.

Voir la vidéo
avatar
François ClapeauFrance 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis des mois, régulièrement des vignerons français mènent des actions dans des supermarchés. Des bouteilles de vins étrangers sont brisées par centaines. Ils protestent contre une concurrence qu'ils jugent déloyale, celle des vins importés qui menacerait leur activité. France 2 s'est rendue dans le Gard à la recontre d'un vigneron. Dans sa coopérative, les cuves sont pleines. La récolte de 2016 n'a toujours pas été vendue.

Des coûts de production deux fois moins chers en Espagne

"On en a quasiment 1 000 hectolitres. Il est magnifique ce vin, mais je n’arrive pas à le vendre. Il n'y a pas d'explication", se désole Mathieu Calégari. Son principal client est la grande distribution, mais depuis une série de mauvaises récoltes il y a trois ans, elle a trouvé moins cher que lui à quelques centaines de kilomètres de là, en Espagne. C'est le plus grand vignoble du monde. À deux heures de Valence, les coûts de production sont imbattables : 30 centimes le litre. C'est deux fois moins cher qu'en France. En 30 ans, plus de 150 coopératives viticoles ont fermé en Languedoc-Roussillon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des raisins dans un vignoble de Chablis (Yonne).
Des raisins dans un vignoble de Chablis (Yonne). (MAXPPP)