Cinéma : "Petit Paysan", cinéma-réalité

C'est un sujet qui n'est pas souvent traité au cinéma, en tout cas pas avec cette précision et cette rigueur. "Petit Paysan", réalisé par Hubert Charuel, arrive en salles ce mercredi après avoir triomphé au tout récent festival d'Angoulême.

\"Petit Paysan\" d\'Hubert Charuel, en salles le 30 août.
"Petit Paysan" d'Hubert Charuel, en salles le 30 août. (© PYRAMIDE DISTRIBUTION)
avatar
Yann BertrandRadio France

Mis à jour le
publié le

Dans une campagne française, dans une ferme familiale, Pierre élève ses vaches avec un soin qui se rapproche de l'amour. Jusqu'à ce qu'une maladie, une épizootie, ne remette sa passion en cause. On pense bien sûr immédiatement, sans que le nom ne soit jamais évoqué, à une maladie de type "vache folle". Rapidement, le jeune éleveur s'enfonce, cache la disparition de ses bêtes, triche sur les règles sanitaires.

Petit Paysan n'est pas un film qui juge, il n'embellit pas, ne dramatise pas, se tient loin des clichés. Pour son premier long-métrage, le réalisateur Hubert Charuel y tenait plus que tout : "L'histoire de Pierre, c'est celle que j'aurais dû avoir si je n'avais pas fait du cinéma, car je suis fils de paysans. Et ce monde-là a peur qu'on l'oublie." Dans le rôle de Pierre, Swann Arlaud. Il s'est immergé dans un monde qu'il ne voulait pas trahir. La simplicité et la justesse de son jeu au service du film.

Ce film va faire son oeuvre

Swann Arlaud

Sans jamais juger, la caméra d'Hubert Charuel montre une réalité souvent déformée par l'actualité. Simple comme peut parfois l'être le cinéma.

"Petit Paysan", un film fort au plus proche du réel
--'--
--'--

Petit Paysan, un film d'Hubert Charuel, avec Swann Arlaud et Sara Giraudeau. En salles le 30 août. En partenariat avec franceinfo.